Assurance emprunteur : des économies en perspectives en 2018
janvier 5, 2018
Voir tout

Souscrire un contrat d’assurance en ligne : Les français encore timides

En pleine ère de la révolution numérique, peu nombreux sont les secteurs de l’économie à échapper au phénomène et à ce titre, le secteur bancaire ne déroge pas à la règle. La transformation digitale a constitué un terreau favorable au développement des banques en ligne qui ne cessent de consolider leur position au détriment des banques traditionnelles. Ces banques 100 % en ligne ont considérablement diversifié leurs offres et proposent aujourd’hui différents contrats d’assurance en ligne. Cependant, les français semblent encore réticents à envisager la souscription à ce type de produits. Comment expliquer une telle prudence ?

Les banques traditionnelles toujours préférées pour les assurances

Fortes de leur succès, les banques en ligne proposent actuellement différents produits bancaires autres que le compte-courant. Comme ce site l’indique, on peut y voir figurer plusieurs contrats d’assurance pour lesquels la souscription en ligne est possible. Malgré cela, en ce qui concerne les assurances, les offres proposées par les banques traditionnelles demeurent privilégiées par les français.

Comme le précise une récente étude réalisée par le cabinet d’audit Deloitte, face à la concurrence des banques en ligne, les banques classiques se sont davantage concentrées sur les produits d’épargne et d’assurance et disposent, dans ce domaine, d’un certain avantage sur leurs homologues digitales. Selon une étude e-assurance réalisée par CCM Benchmark en mars 2017, le nombre de souscription en ligne de contrats d’assurance hors assurance-vie est passé entre 2015 et 2017 de 12 à 20%. Cependant, cette part demeure encore faible si l’on considère l’ensemble du marché où les assurances souscrites en ligne ne représentent qu’un peu plus de 3 % du total. L’une des raisons invoquées est que ces produits bancaires sont insuffisamment connus du public français.

Une côte de confiance à consolider encore pour les banques en ligne

Certes, les banques mobiles sont plébiscitées pour leurs tarifs attractifs et les conditions très favorables rattachées à leurs comptes courants. Néanmoins, ces dernières ne disposent pas encore du même capital de confiance attribué aux banques traditionnelles.

Compte-tenu de l’exigence croissante des clients, de leur défiance grandissante envers les établissements classiques et de leur volonté de disposer d’une offre bancaire « multi-canal », cette situation est amenée à évoluer. En effet, toujours selon l’étude de CCM Benchmark, l’entrée en vigueur de la Loi Consommation en 2015, dont l’une des grandes innovations est de faciliter la résiliation de certains contrats d’assurance au terme de l’année d’engagement, a une incidence significative sur le nombre de souscriptions en ligne d’assurances. Le champ d’application de cette loi concerne notamment les contrats auto, habitation, moto, santé, etc …

Souscription de contrats d’assurance en ligne : Une simplicité qui séduit de plus en plus

Parmi les principaux contrats d’assurance souscrits en ligne, on retrouve notamment l’assurance auto et moto (52% des souscriptions en ligne), l’assurance habitation (44%), l’assurance santé (24%) sans oublier l’assurance-emprunteur (11%). Si la digitalisation des souscriptions est un processus en pleine expansion, c’est notamment parce qu’elle propose un parcours simplifié pour les clients. Il est, en effet, très facile de réaliser la gestion de son contrat d’assurance directement en ligne, d’effectuer un devis ou de déclarer un sinistre.

Qu’il s’agisse de suivre ses remboursements, de transmettre des documents ou d’effectuer la comparaison des différents contrats disponibles, les banques en ligne proposent des prestations d’assurance ne requérant pas nécessairement l’aide d’un conseiller ni de déplacement physique au sein d’une agence.