Souscrire un contrat d’assurance en ligne : Les français encore timides
avril 20, 2018
Voir tout

Vous héritez d’une maison, que faire ?

Il arrive quelquefois dans une vie d’hériter d’un bien de sa famille. Ce bien a été plusieurs années voir peut-être quelquefois des siècles dans votre famille. Il arrive un jour où c’est à vous de prendre la succession et ainsi d’obtenir ce bien qui appartenait pendant plusieurs années à vos prédécesseurs. Cependant, vous ne savez pas quoi faire de ce bien, quelles sont les démarches. Peut-être même que vous souhaitez le vendre ou le louer car vous avez déjà fait votre vie dans un autre endroit. Pas d’inquiétude voici quelques conseils pour vous faciliter la tâche.

Il faut tout d’abord avoir recours à un notaire, c’est obligatoire. Pourquoi ? Car cela implique la rédaction d’actes, comme l’acte de notoriété qui consiste à répertorier les différents héritiers, mais aussi leur quote-part dans la succession. De plus, le notaire s’occupe de l’évaluation du ou des biens immobiliers sans oublier de déduire les possibles crédits du défunt. Par la suite, il y aura une attestation de propriété qui constate la transmission de l’habitat pour finaliser le règlement de la succession. Vous devrez ensuite vérifier si le bien n’a pas été hérité à plusieurs personnes de la famille. Sinon il est soumis au régime de l’indivision. Les héritiers peuvent choisir de sortir de l’indivision et de faire un partage seulement s’ils sont tous d’accord de vendre. Ainsi, le bien peut être vendu, sinon racheté par un des héritiers, pour que la somme totale soit répartie entre eux par rapport à leur quote-part dans la succession.

Il faut savoir cependant que les frais de succession doivent être pris en charge par les héritiers et qu’ils s’appliquent sur l’actif net, sans compter les dettes. Le coût diffère en fonction du lien de parenté :

  • dans le cas où vous êtes le conjoint : vous n’êtes pas concerné ;
  • dans le cas des enfants et des petits-enfants, ils peuvent payer entre 5 et 45 % du montant net de l’héritage. Sans oublier les frais de réalisation et de publication de l’attestation de propriété avec un coût qui se situe entre 0.5% et 2% par rapport à la valeur du bien immobilier sans oublier d’ajouter la TVA de 20%.

Si vous souhaitez plus d’information sur les démarches à réaliser après la succession d’un bien, il suffit de suivre ce lien.

Voilà pour les démarches administratives principales. Dans le cas où vous souhaitez garder votre bien et que vous êtes le seul héritier, il pourrait être intéressant de la vendre si vous en ressentez le besoin. Une bâtisse peut être vendue assez aisément si on pense à réaliser les travaux nécessaires. Quels travaux ? Par exemple, des travaux de rénovation qui permettrait à une bâtisse de gagner en cachet et d’être plus actuelle pour satisfaire un maximum de client potentiel. Cela peut passer par la rénovation des murs, de l’isolation et même du câble électrique. Si la bâtisse a plusieurs années, il se peut que les réseaux électriques soient endommagés. Pour éviter cela, il est intéressant de se renseigner sur les différentes démarches électriques pour éviter des problèmes qui pourraient coûter cher. Il suffit de se renseigner juste ici pour s’informer plus facilement sur les différents procédés pour réaliser un raccordement ou un changement de contrat d’énergie.